Louisiane : 3 jours à la Nouvelle-Orléans

nola-nouvelle-orleans-louisiane-rue-dumaine

Assise sur un canapé moelleux à Pitlochry en Ecosse, j’ai eu envie de me replonger dans mes photos de la Nouvelle-Orléans et de faire mon article sur ces 3 jours passés au French Quarter de cette ville de Louisiane en septembre dernier (il était temps !).

nola-nouvelle-orleans-louisiane-french-quarter-6

nola-nouvelle-orleans-louisiane-french-quarter

nola-nouvelle-orleans-louisiane-cafe-du-monde-beignets

J’en rêvais de ces 3 jours à la Nouvelle-Orléans, à NoLa comme ils disent. Je rêvais de Treme, je rêvais de couleurs, je rêvais de musique, je rêvais des photos de carnaval de Mzelle Fraise. Le carnaval n’est pas en septembre et n’est pas trop dans le French Quarter, quartier dont nous ne sommes pas trop sortis mais c’était quand même sacrément foufou.

nola-nouvelle-orleans-louisiane-happygohoppy-la-31

nola-nouvelle-orleans-louisiane-st-louis-cathedrale

Foufou d’abord par la chaleur. Si j’ai eu chaud à Austin (euphémisme) ce n’était rien comparé à NoLa. J’ai décidé de vous épargner mes selfies moites mais il faut savoir qu’à la Nouvelle Orléans, en septembre il fait plus de 30 degrés selon la police météo et qu’on peut rajouter 10 degrés selon les organisateurs habitants pour avoir la température ressentie. Pour vous faire une idée, je sortais le matin de l’hôtel archi-climatisé après ma douche pour me retrouver, au bout de 10 mètres, trempée comme si je ressortais de la douche. J’ai eu éternellement les cheveux trempés, le dos trempé car bien sûr on ne sèche jamais (on évite donc de faire comme moi et de se balancer une bouteille d’eau sur la tête …. ça ne sèche pas donc …) …. un voyage hyper glamour et un album photos magnifique.

Foufou ensuite par l’architecture bien évidemment, je viens de faire le tri dans mes 162 photos d’immeubles dont les balcons ont eu du mal à être départagés pour cet article. J’ai passé le nez en l’air à admirer les balcons sculptés et les plantes suspendues (comment font-elles pour survivre ?).

nola-nouvelle-orleans-louisiane-french-quarter

nola-nouvelle-orleans-louisiane-french-quarter-2

nola-nouvelle-orleans-louisiane-french-quarter-3

nola-nouvelle-orleans-louisiane-french-quarter-4

Foufou par le décalage entre le French Quarter, propre, luxueux, touristique et le reste de la Nouvelle-Orléans où les touristes ne s’aventurent pas. Si nous avons pu aller jusqu’au cimetière St Louis lors de notre visite guidée il nous a fortement été déconseillés de nous aventurer seuls au delà du French Quarter. Exit mes rêves de Treme, impossible d’aller seule dans ce quarter ou dans les autres. Si le quartier touristique a été préservé lors de Katrina, ce n’est pas le cas du reste de la Nouvelle-Orléans (ou de la Lousiane) où les maisons sont encore délabrée, à l’abandon et où règle un bordel, une pauvreté et une délinquance immense. Il existe tout de même des tours permettant de s’aventurer au delà du coin à touristes, j’y reviendrais c’est sûr (pour ce tour là).

nola-nouvelle-orleans-louisiane-st-louis-cemetery

nola-nouvelle-orleans-louisiane-st-louis-cemetery-2

nola-nouvelle-orleans-louisiane-preservation-hall

nola-nouvelle-orleans-louisiane-french-quarter-bourbon-street

nola-nouvelle-orleans-louisiane-bourbon-street

Foufou aussi quand la journée s’achève et quand Bourbon Street se transforme en rue de la soif, passant d’une jolie rue animée à une rue bondée où bandes de potes bourrés rivalisent avec jeunes filles peu vêtues. Le French Quarter se transforme en lieu de débauche (où tout est permis) dès 19h, heure à laquelle on regagnait donc nos pénates …

nola-nouvelle-orleans-louisiane-mississippi-river-creole-queen-steamboat

nola-nouvelle-orleans-louisiane-steamboat-natchez

Foufou ces bateaux à aubes au bord du Mississippi, on se croirait dans un épisode de la série Savannah (levez le doigt celles qui se souviennent de cette série !), avec la roue à eau et la musique qui hurle.

nola-nouvelle-orleans-louisiane-crescent-city-brewhouse

nola-nouvelle-orleans-louisiane-crescent-city-brewhouse-po-boy

nola-nouvelle-orleans-louisiane-crescent-city-brewhouse-oysters

Foufou enfin pour cette nourriture aux grandes inspirations d’Amérique du Sud ; sur les photos un po-boy aux crevettes (ils ont eu l’idée d’utiliser de la baguette française vieille d’une semaine pour faire des sandwichs élastiques …) et des huitres d’eau douce avec leur sauce pimentée.

Je pourrais coller des tonnes de photos tellement j’ai aimé ces 3 jours à NoLa et tellement j’ai envie d’y retourner pour m’aventurer bien au-delà de ce French Quarter trop touristique. Qui sait ? J’irais peut être faire le carnaval à Treme un jour ?

.

Quelques adresses :

Pour dormir : pour dormir vous faites un peu comme vous voulez vu le nombre d’hôtels au mètre carré dans le French Quarter mais moi j’ai logé à la Maison Dupuy sur Toulouse St et c’était très bien.

Pour une pause sucrée : malgré la chaleur étouffante la pause se fait autour d’une boisson chaude et de beignets recouverts de sucre glace (le sol de la boutique aussi en est recouvert). Chez Café du Monde, une institution, on ne mange que des beignets au sucre glace.

Pour une pause salée : le meilleur grilled cheese du monde (carrément) se trouve dans un diner improbable sur Chartres Street au Camelia Grill.

Pour déjeuner : pour un po-boy ou des huîtres c’est chez Crescent City Brewhouse sur Decatur Street que l’on va.

Pour une bonne bière : pour un choix hallucinant de bières et d’excellents burger c’est chez Avenue Pub que l’on file.

Pour une balade : visite guidée en français dans le French Quarter. Sur les traces de Laura Lecoul à travers les arrières-cours et les cimetières de NoLa

Pour fêter Noël 365 jours par an : on file chez Santa’s Quarters

Pour info mon roadtrip au bord du Golfe du Mexique a été organisé et acheté via Comptoir des Voyages.

8 Replies to “Louisiane : 3 jours à la Nouvelle-Orléans”

  1. J’adore l’architecture de cette ville !

  2. Un jour, j’irai. Merci pour ce petit reportage !

  3. Amusant que l’on publie sur la Louisiane le même jour !
    Nous sommes allés visiter Treme en version visite organisée (avec une guide moyenne par contre). Certaines rues ne craignent pas du tout en journée.
    La visite guidée du monde créole pour le French quarter était géniale !
    Nous avons eu la chance de visiter la ville par une chaleur moins forte que celle que vous avez connue ! Nous sommes davantage sortis du French quarter : Garden district, Marigny, etc. Et nous avons dormi dans le business district.
    Ca fait plaisir de revoir la ville à travers ton billet 🙂

  4. @Corinne : je suis bien d’accord

    @So : j’ai bien pensé à toi, il faut que tu y ailles !

    @Lili : oui j’ai vu ton article ! J’ai presque le même planifié pour la semaine prochaine !!! C’est rigolo et ça fait plaisir de voir des photos différentes !

  5. Je vais moi aussi en Nouvel Orléans bientôt ! Je suis vraiment pressée , et ton article st top !
    xx, Clémence

  6. Comme tes photos sont jolies et comme j’aimerais aller là bas! La Nouvelle Orléans me fait rêver, merci pour ton compte rendu et tes photos.

  7. C’est dommage, j’arrive un peu tard, mes parents sont partis en Louisiane il y a quelques jours. Je pense que mon père aurait été ravi de te lire! Ça a l’air vraiment chouette 🙂
    Bonne journée
    Delphine

  8. Bravo pour ce blog sympa qui m’a renvoyé en 2014 où nous avons passé du temps à Nola à écouter de la bonne musique, passé de bons moments et mangé de bons beignets au Café du Monde…Puis, le Texas…C’est sûr nous y retournerons…

Laisser un commentaire