Deux jours à Bordeaux

bordeaux-darwin-8

Je viens de Toulouse et quand on vient de Toulouse on ne va pas à Bordeaux, c’est la bataille entre les deux villes. Un truc comme ça.

Du coup j’y suis allée pour la deuxième fois de ma vie entre Noël et le jour de l’an, entre deux sessions de pétage de bide en famille.

Nous avons choisi de passer deux nuits à Bordeaux, de nous reposer et de profiter de la ville si le temps le permettait. Et le temps l’a carrément permis ! Tu vas voir.

Bordeaux de nuit

bordeaux-miroir-d-eau-1

bordeaux-miroir-d-eau-3

Arrivés en fin d’après-midi à Bordeaux nous avons commencé par découvrir la ville à pieds de nuit. Le miroir d’eau tout d’abord (si cher à Papilles) et si photogénique ! surtout avec les jolies couleurs du ciel de nuit.

bordeaux-porte-cailhau

bordeaux-porte-cailhau-2

Premières impressions d’un centre ville de taille parfaite pour être fait à pieds en se perdant dans les rues piétonnières.
Cette place d’où l’on voit la Porte Cailhau doit être absolument géniale l’été ! Ca donne clairement envie d’y retourner.

bordeaux-la-comtesse

bordeaux-cours-de-l-intendance

Des aménagement sobres et jolis pour Noël et en particulier sur le Cours de l’Intendance où nous sommes passés en rentrant de notre dîner à l’Entrecôte.

Dîner à l’Entrecôte

bordeaux-entrecote-salade-noix

bordeaux-entrecote-frites-menu-unique

Alalala l’Entrecôte ! Sûrement l’une des choses qui me manque le plus de ma vie toulousaine. L’Entrecôte et moi c’est une histoire de famille. Ma mère y allait étudiante, mes parents y vont depuis toujours, je l’ai découvert enfant et ai continué à y aller étudiante. Malheureusement il n’y a pas l’Entrecôte à Paris (il n’y a que des pâles copies mais pas la vraie chaîne officielle qui n’existe qu’à Toulouse, Bordeaux, Nantes, Montpellier et Lyon).

Ici c’est simple, on choisit la cuisson de sa viande et c’est tout car le menu est unique. Pour 19 euros on a une salade aux noix et une assiette de tranches de faux filé accompagné de pommes allumettes et d’une sauce top secrète (et de quoi se resservir une seconde fois en viande et en frites).

Et ça dure depuis 1962. Si vous ne connaissez pas et que vous avez la chance de passer par l’une des 5 villes, foncez y.

Dîner au Mama Shelter

bordeaux-mama-shelter-diner

bordeaux-mama-shelter-diner-coquillettes-oeuf-mollet

Le second soir nous avons dîné au Mama Shelter, notre hôtel, pour faire plaisir à mon barbu qui ne s’était toujours pas remis des coquillettes au jambon du Mama de Lyon. La recette est toujours aussi bonne que l’on soit à Lyon ou à Bordeaux.

Oui entre deux rounds de Noël nous mangeons des frites et des pâtes …. la base.

Chambre au Mama Shelter

bordeaux-mama-shelter-chambre

bordeaux-baillardran-canneles

Nous avons choisi de séjourner au Mama Shelter ayant adoré celui de Paris et celui de Lyon et ayant découvert que celui de Bordeaux est en plein centre, quartier Pey-Berleand.
Des chambres design, un personnel adorable et un restaurant extra du petit-déjeuner au dîner, le tout à deux pas de la rue Sainte-Catherine. C’est vraiment un super choix avec un relativement bon rapport qualité / prix.

Petit-déjeuner du Mama Shelter

bordeaux-mama-shelter-petit-dejeuner

bordeaux-mama-shelter-petit-dejeuner-3

bordeaux-mama-shelter-petit-dejeuner-4

bordeaux-mama-shelter-petit-dejeuner-2

bordeaux-mama-shelter-petit-dejeuner-5

Bon rapport qualité / prix surtout quand on profite d’un petit-déjeuner tardif bien complet (sucré et salé) qui permet de tenir très facilement jusqu’au dîner.

Bordeaux de jour

bordeaux-pont-de-pierre

bordeaux-quinconques

bordeaux-centre

Nous avons eu une chance folle avec le temps, un soleil magnifique pour cette fin de décembre. Nous avons donc passé un temps fou à contempler les skateurs et cyclistes autres adeptes du freestyle en BMX. Quelle chance ils ont d’avoir les quais ainsi aménagés ! Le vrai atout de Bordeaux est clairement cette immense longueur de quai où se balader le week-end.

Quartier Darwin

bordeaux-darwin-2

bordeaux-darwin-magasin-general

bordeaux-darwin-magasin-general-3

bordeaux-darwin-magasin-general-2

L’autre atout c’est la Rive Droite et le quartier Darwin où tous les bobos du coin se donnent rendez-vous le week-end.

Oui, tu l’as compris, en terme de mixité sociale Bordeaux et ce quartier en particulier se pose là. On se serait crû à Grand Train ou en plein 18ème, nous n’avons pas été dépaysés.

bordeaux-darwin-skatepark

bordeaux-darwin-1

Nous avons retrouvé nos petits skatteurs et nous sommes posés pour boire un verre en profitant des rayons du soleil.

Ayant fini de petit-déjeuner quelques heures avant nous n’avons pas profité du restaurant du Magasin Général mais les assiettes voisines donnaient vraiment envie !

bordeaux-darwin-6

bordeaux-darwin-7

bordeaux-darwin-5

Bon je me moque mais j’étais carrément dans mon élément à Darwin, j’ai adoré et j’adorerai avoir un tel endroit toute l’année dans mon 18ème chéri. J’irais y acheter mon quinoa et mes fruits et légumes bios et boire le café dans un canapé vintage avachi.

Bref Bordeaux c’était bien cool, je commence à comprendre pourquoi plein de gens de mon entourage y déménagent !

Laisser un commentaire