Archives de catégorie : Moderies

Alors on la fête cette Saint Valentin ?

Entre Noël que l’on fête tout décembre, mon anniversaire qui enchaîne en janvier je t’avoue que devoir ce recoller à la Saint Valentin en février c’est un peu relou.

Je suis toujours incapable de répondre à la question « tu veux quoi ? » et je trouve dur d’infliger à quelqu’un de me trouver un cadeau alors que je suis du genre à acheter quand quelque chose me fait envie.

Par contre je dis oui à une bonne bouffe !

Continuer la lecture de Alors on la fête cette Saint Valentin ?

Robe Asos d’automne au jardin des Tuileries

Ce week-end était plein de microbes, un week-end à rester sous la couette, avachie sur le canapé, à regarder des séries et des films pourris (ce week-end c’était Renaissances avec Ryan Reynolds et son regard de bœuf, idée extra mais drôlement mal exploitée).

Et pourtant j’avais rendez-vous pour prendre le thé près du jardin des Tuileries, un rendez-vous qui ne se décale pas. Du coup j’ai mis ma nouvelle robe, mes collants, j’ai remballé mes microbes et je suis partie prendre le bus.

Et je ne l’ai pas regretté une seule seconde tellement Paris était jolie ce week-end coiffée de ses couleurs automnales.

Continuer la lecture de Robe Asos d’automne au jardin des Tuileries

Ma petite robe noire et derbies à fleurs

ootd-rentree-robe-monoprix-clarks-orla-kiely-shourouk-bazar-poupees-russes-1

Alors que j’expliquais à Violette que je prenais en photo ma tenue le matin devant mon miroir dégueulasse avant de partir au bureau, elle m’a conseillé d’en faire des articles sur le blog.
Des articles moderie ici ? Oui mais alors sans lien affilié zanox !

Donc voilà ma tenue de rentrée, du 1er octobre, mon premier jour en collants après de longs mois d’été.

Continuer la lecture de Ma petite robe noire et derbies à fleurs

Ma procrastination, mes placards et ma fibre du tri

fibre-du-tri-2

Ceux qui me suivent sur instagram savent que depuis que j’ai changé de boulot (de client en fait, je n’ai pas changé de boulot mais je change de client tous les ans), j’ai aussi changé de garde-robe, exit les chemises à carreaux et les baskets, welcome les robes et les collants … Si je remettrais forcément les tenues de bûcheronne il est clair que mes placards commencent sérieusement à déborder ; à force de rajouter des choses et de ne rien enlever ça explose !

Il est temps de faire le tri.
Sauf que moi je n’ai pas la Fibre du tri, j’ai plutôt la fibre de la procrastination.

Continuer la lecture de Ma procrastination, mes placards et ma fibre du tri

Mes t-shirts French Disorder expliqués à mes collègues (et à ma mère)

Forcée de constater que ma collection de t-shirts French Disorder attire tous les regards au bureau et dans la rue ; des regards curieux d’abord, des regards qui déchiffrent mes seins et enfin des regards étonnés. Certains de mes t-shirts semblent entraîner des réflexions intenses (et douloureuses), il n’est donc pas rare que je les explique dans la foulée (je sens alors la gène dans le regard de mes collègues pris sur le fait de me mater le tee).

coolab-french-disorder-violette-sois-belle-et-parle-john-snow

« L’hiver arrive » fruit de la n’a pas failli à la règle ; deux camps s’opposent : ceux qui connaissent John et ceux qui m’ont parlé du Père Noël (coucou maman !)

Continuer la lecture de Mes t-shirts French Disorder expliqués à mes collègues (et à ma mère)