PBLV : le flash mob qui rapproche Nathan et Daravanh

Aujourd’hui, au lieu de te résumer l’épisode précédent, j’anticipe le prochain …. un peu la classe quoi !

Dans l’épisode de ce soir figure toi que l’on va assister à un Flash Mob pour la paix dans le monde …. un vaste programme !

Un flash mob (mobilisation éclair) est le rassemblement d’un groupe de personnes dans un lieu public pour y effectuer des actions convenues d’avance (sur internet) avant de se disperser rapidement

Ce flash mob a été tourné le 14 février simultanément à Lyon, Marseille et au Champ de Mars où certaines blogueuses ont eu la chance d’être invitées par une agence !

Amélie par exemple qui me dit être avec un ballon rouge ….. toi aussi, joue à retrouver Amélie dans cette vidéo !!

edit : oui alors chez PBLV ils ont été vachement sympa ils ont mis uniquement des plans filmés à Marseille donc pour trouver Amélie c’est cuit !

Mais surtout ce flash mob donne lieu, dans la série, au premier baiser de Nathan et Daravanh ..

D’ailleurs, j’ai découvert un truc moi ce matin … tu savais que l’acteur jouant Nathan est le frère de l’actrice jouant Ninon ?


edit de 20h35

+ Point PBLV : Maxime est de retour à Marseille car il a reçu une photo de lui marquée d’une croix. Il retrouve Sonia. Caroline avoue à Barbara qu’elle est la fille de Léo. Sybille propose à Nathan d’aller au flash mob avec elle mais il préfère y aller avec Daravanh. Vincent Chaumettes a rendez-vous avec Kamsky, on ne le voit pas mais on l’entend ….. et ça semble être un inconnu …. (je sens qu’on va être déçus …). Barbara annonce à Maxime qu’elle est la fille de Léo, ils décident de le faire évader …

Pour les nostalgiques de Millenium : Stockholm noir.

Il faut bien se rendre à l’évidence, avec la mort de Stieg Larsson, il faut miser sur un autre suédois pour nous pondre de bons polars.

J’ai donc dégotté pour vous un ptit jeune, Jens Lapidus.

Non seulement il est beaucoup plus canon que Stieg :

oui comment dire ….. ya pas photo hein !
k
k
Ce ptit gars de 34 ans, avocat pénaliste de son état, a été désigné par la presse comme le James Ellroy suédois … !
Non seulement il est canon mais en plus il écrit divinement bien.
k
k

Dans le premier volet de sa trilogie, Jens Lapidus nous entraîne dans les bas fonds de la capitale suédoise où les réseaux cosmopolites de la mafia se livrent au trafic de cocaïne et au crime organisé et font la course à l’argent facile.

Extrait du prologue :

Ils la prenaient vivante parce qu’elle refusait de mourir. C’est peut-être à cause de cela qu’ils l’aimaient encore plus, qu’elle était toujours là, qu’elle se sentait quelqu’un.
Mais voilà ce qu’ils ne comprenaient pas, ce qui allait leur coûter la peau : elle était bien vivante, elle pensait, elle était là. Préparait leur chute.

L’un des écouteurs tombait tout le temps. La sueur l’empêchait de tenir. Elle l’enfonça de travers, souhaitant qu’il finisse enfin par se caler, trouver sa place, qu’elle puisse enfin écouter la musique.
Son minuscule iPod sautillait dans sa poche. Elle espérait l’avoir mis à un endroit d’où il ne tomberait pas. C’était un fétiche, et elle ne voulait même pas envisager qu’il puisse tomber sur les cailloux du sentier, et se rayer.
Elle plongea la main dans sa poche pour s’assurer qu’elle était assez profonde. Il n’y avait pas de risque, l’iPod était à l’abri de la chute.
Elle se l’était offert pour son anniversaire, et y avait mis toute la musique possible. Elle avait été séduite par son design minimaliste en métal vert brossé. Mais, à présent, il signifiait autre chose pour elle, tout à fait autre chose. U lui procurait de la sérénité. Chaque fois qu’elle le sortait, il lui rappelait ses moments de solitude. Ces instants où le monde ne venait pas la déranger. Où elle pouvait n’appartenir qu’à elle-même.
Madonna à fond dans les oreilles. C’était sa façon d’oublier : courir en écoutant de la musique, et sentir les tensions s’envoler. Qu’elle brûle de la graisse en même temps était bien sûr un effet secondaire formidable.

Mon avis :

Je dois dire qu’en commençant ce livre j’ai eu peur d’être déçue, peur de lire une pale copie de Millenium.
Mes craintes ont vite disparues, l’auteur dresse un portrait très sombre et ultra-réaliste d’un milieu complètement inconnu pour moi :  le trafic de drogue, la prostitution et les fêtes de la jet-set à Stockholm.
L’histoire est très prenante et il est difficile d’en sortir pour faire une pause.

Je le recommande chaudement !

+ Point PBLV : Roland et Mirta parlent du cancer du colon et de récolte de selles …. à l’heure du repas c’est un vrai régal ! La mère de Blanche apprend qu’elle a peut être un cancer. Marie gagne la confiance de Daravanh pour mieux la « vendre » à Kamsky.

PBLV : après Marie Fugain, Justine Henin ? Jusqu’où iront-ils !

Mais que de scoops aujourd’hui ! Un truc de folie !
Bon c’est que des scoops hiiiiiiiiiiii par contre hein, on ne peut pas tout avoir dans la vie.

Je te l’ai déjà dit, Marie Fugain vient de débarquer au Mistral.



k
Elle joue le rôle de Marie Bergman une femme engagée qui s’occupe d’une association venant en aide aux sans papiers.
Moi je ne l’aime pas, elle fait que de draguer Guillaume alors qu’il est avec Charlotte.
k
k
k
Bon et ben figure toi qu’il se murmure qu’une nouvelle guest va débarquer …. Justine Hénin …..

Depuis qu’elle a divorcé et arrêté sa carrière de championne de tennis elle est bien désoeuvrée ….. donc pourquoi ne pas tourner dans Plus Belle la Vie ? Elle a le physique pour remarque …
k
k
Tant qu’on y est je peux te révéler que la fin du mystère Omar Kamsky aura lieu le 31 mars et que Marie est en fait de l’IGPN …. dingue !
Même qu’il semble que je me sois grave plantée, Kamsky n’est ni Caroline Evenot, ni Vincent Chaumettes, même qu’il parait que nous allons être super déçus en découvrant qui est le vrai Kamsky ….

Bon ça m’a claquée tout ça …. j’te dis à plus tard ?

Mon cake pour cheval (*) au poulet et à la feta.

Ingrédients :

– 8 c. à s. de son d’avoine
– 4 c. à s. de son de blé
– 4 c. à s. de fromage blanc

– 4 oeufs
– 1 sachet de levure chimique
– 1 sachet de dés de poulet
– 1 boîte de feta

– sel, poivre

Préparation :

– monter les blancs en neige, les réserver au frais
– mélanger l’avoine, le blé, le fromage blanc, la levure et les jaunes d’oeufs
– rajouter le poulet et la feta et assaisonner
– incorporer doucement les blancs d’oeufs

– faire cuire 30 à 40 minutes à 180°.

+ Point PBLV : enterrement de Jennifer : tout le monde pleure …. séquence émotion. Le père de Virginie et Roland veulent que Céline et Virginie trouvent un appartement au Mistral. Jérôme Evenot tente d’enfoncer Léo en le faisant passer pour un ripoux. Du coup Vera et Florian font arrêter Léo …. au moment où il allait confirmer à Barbara qu’il était son père …

(*) : quand j’ai dit à ma mère que j’avais acheté du son de blé et d’avoine, elle m’a rétorqué que c’était de la bouffe pour chevaux !

edit du 20 mars : cake super bon ! Je recommande cette association de son de blé et d’avoine. Le cake n’est pas sec du tout et la feta amène une excellent touche de fraicheur.